Votre chauffe-eau fait disjoncter en marche forcée ? Vous êtes équipé d’un commutateur heures creuses/heures pleines et vous n’avez plus d’eau chaude en « heures pleines » : vous avez donc mis votre chauffe-eau en marche forcée et… les plombs ont sauté. Pas de panique, il ne faut pas nécessairement changer le chauffe-eau ! Suivez notre guide pour identifier la source du problème et réparer votre chauffe-eau qui fait disjoncter en marche forcée.

MON CHAUFFE-EAU FAIT DISJONCTER EN MARCHE FORCÉE

Si vous avez d’autres problèmes avec votre chauffe-eau électrique, consulter nos articles :

Pourquoi un chauffe-eau fait disjoncter en marche forcée

Plusieurs problèmes peuvent être à l’origine d’un chauffe-eau qui fait disjoncter en marche forcée :

  • une prise électrique défectueuse : si la prise murale ou le câble d’alimentation est abîmé, cela peut faire disjoncter votre compteur ;
  • la résistance est endommagée ou hors service : une résistance thermoplongeur entartrée peut faire disjoncter votre tableau électrique, de même qu’une résistance dans un fourreau qui vient en contact avec celui-ci ;
  • vous avez une fuite d’eau : l’eau qui s’échappe peut venir en contact avec des éléments électriques et faire disjoncter votre compteur ;
  • des connecteurs ou un câble ont surchauffé : s’ils ont fondu, ils peuvent provoquer un court-circuit et faire sauter les plombs ;
  • votre abonnement électrique ou votre disjoncteur sont sous dimensionnés : certains chauffe-eaux, lorsqu’ils sont mis en marche forcée, demandent plus de puissance, si votre abonnement électrique ou votre disjoncteur n’est pas prévu pour cela, il fait sauter les plombs.

Comment réparer un chauffe-eau qui fait disjoncter en marche forcée ?

Avant d’intervenir sur votre chauffe-eau, coupez son alimentation en électricité au niveau du tableau principal : les manipulations électriques en milieu humide peuvent être dangereuses. Voici les différentes procédures pour résoudre votre problème de chauffe-eau qui fait disjoncter en marche forcée en fonction des diagnostics.

Chauffe-eau qui fait disjoncter, vérifiez la prise électrique

Si votre prise murale ou le câble d’alimentation sont abîmés, changez-les.

Une prise ou des fils électriques endommagés présentent généralement des traces noires ou des parties plastiques fondues.

Vérifiez les résistances

Démontez le capot protecteur du dessous de votre chauffe-eau. Vous avez maintenant accès à la résistance : elle peut être soit immergée, de type thermoplongeur, soit insérée dans un fourreau.

Dans le cas d’une résistance thermoplongeur, elle est en contact direct avec l’eau et s’entartre avec le temps.

Pour vérifier son état, débranchez l’ensemble de ses connecteurs électriques et testez-la à l’aide d’un ohmmètre. Placez une pointe sur une borne de la résistance et l’autre pointe sur la carcasse du chauffe-eau : la résistance est à changer si une valeur s’affiche.

Dans le cas d’une résistance dans une gaine, l’eau n’est normalement pas en contact avec résistance et il n’y a pas d’entartrage possible. En revanche, la gaine peut s’abîmer et conduire à des infiltrations d’eau ou la résistance peut venir en contact avec son fourreau et provoquer un court-circuit.

Pour tester ce type de résistance, débranchez les connecteurs électriques et remettez le courant. Si le disjoncteur ne saute pas, votre résistance est défectueuse et il faut la changer.

Contrôlez les fuites d’eau

Si les résistances ne sont pas en cause, assurez-vous qu’il n’y a pas une fuite d’eau sur votre chauffe-eau.

Vérifiez le joint d’étanchéité : il se trouve au niveau des résistances, en cas de suintement ou de fuite, changez-le. Il vous faudra d’abord vidanger le cumulus pour pouvoir le démonter.

Assurez-vous que votre chauffe-eau n’est pas percé. Dans ce cas, le changement du chauffe-eau est nécessaire.

Vérifiez les connecteurs et les câbles électriques

Assurez-vous qu’il n’y a pas de plastique fondu ou de traces noires sur les connecteurs électriques ou les câblages. Le cas échéant, vous devez remplacer.

Votre chauffe-eau demande trop de puissance

  • En dernier recours, vérifiez l’ampérage de votre abonnement électrique et de votre disjoncteur.
  • L’ampérage de votre abonnement électrique est limité. Lorsque la somme des puissances de tous les appareils électriques en fonctionnement dépasse une certaine valeur, votre disjoncteur principal va sauter.
  • Si c’est le cas, vérifiez que vous n’avez pas d’autres appareils gros consommateurs en fonctionnement quand vous mettez votre chauffe-eau en marche forcée. Si oui coupez-les.
  • Certains modèles de chauffe-eaux, demandent plus de puissance lorsqu’ils sont mis en marche forcée. Cela peut dépasser la capacité de votre disjoncteur ou de votre abonnement.
  • Si le problème est au niveau du disjoncteur, installez en un de plus fort ampérage.
  • Si le problème est au niveau de l’abonnement, changez-le pour un abonnement de plus fort ampérage.

Que faire si votre chauffe-eau continue de faire disjoncter en marche forcée ?

Si aucune des solutions précédentes n’a fonctionné, voici nos deux derniers conseils :

  • vérifiez la garantie du chauffe-eau pour éventuellement disposer d’une réparation gratuite ou d’un échange standard ;
  • appelez un plombier pour diagnostiquer précisément votre problème de chauffe-eau qui disjoncte en marche forcée.