Vous avez remarqué que votre chauffe-eau fuit ? Et pas n’importe quelle fuite ; l’eau s’écoule anormalement goutte par goutte en dehors de la période de chauffe. Il peut s’agir d’un problème relativement important qui peut très vite occasionner de nombreux désagréments. Nous précisons « en dehors de la période de chauffe », car un écoulement du chauffe-eau ou du ballon d’eau chaude durant la période de chauffe et jusqu’à 30 minutes après que la fin du cycle, tout est parfaitement normal. Il s’agit d’un phénomène imputé à la montée de la pression de la cuve équilibrée par la soupape de sécurité. Toutefois, une fois que le goutte-à-goutte excède 3 % du volume du chauffe-eau, cela signifie qu’il y a un dysfonctionnement au niveau du dispositif. Voici quelques informations qui vous permettront de bien réagir face à cette situation.

Si vous avez d’autres problèmes avec votre chauffe-eau électrique, consulter nos articles :

Pourquoi votre chauffe-eau électrique goutte ?

Pour ne pas vous éparpiller, sachez que la principale composante du chauffe-eau électrique susceptible d’abriter des fuites est le groupe de sécurité. Et dans l’optique de comprendre et diagnostiquer vous-même le dysfonctionnement, découvrez quelques pistes à creuser.

1)     Le groupe de sécurité présente des défaillances

Si vous vous apercevez que de l’eau coule trop souvent au niveau du groupe de sécurité, et ce même en dehors de la période de chauffe, cela peut signifier que la pièce est défaillante. Pour comprendre ce dont nous vous parlons, il faut savoir que le groupe de sécurité est doté d’une soupape de sécurité qui se déclenche lorsque le cumulus fait face à un problème. La soupape se mettra en marche notamment pour évacuer l’eau et dépressuriser le chauffe-eau.

Et s’il y a des fuites d’eau trop régulière, cela ne veut dire qu’une chose : la soupape est défectueuse.

2)     Un excès de pression dans la cuve

Nous venons d’en parler, la soupape de sécurité se met en marche généralement dès que le cumulus rencontre des problèmes. Et au nombre de ces problèmes, il peut arriver que la température au sein du chauffe-eau soit trop élevée. En gros, le chauffe-eau voit sa pression monter excessivement ce qui entraine un dysfonctionnement du mode de sécurité (servant à dépressuriser) qui à son tour libèrera de l’eau à travers le groupe de sécurité.

Retenez donc qu’une température trop élevée fera monter la pression à l’intérieur de la cuve qui au fil du temps est susceptible de provoquer une fuite d’eau.

3)     Une pression élevée dans l’installation plomberie

Une cause à laquelle on ne pense pas au premier abord lorsque le groupe de sécurité est défaillant est l’installation hydraulique. Si la pression y est trop importante, le groupe de sécurité ne pourra pas jouer son rôle et cet excès de pression fera couler de l’eau soit goutte par goutte, soit en continu.

4)     La cuve du chauffe-eau électrique est oxydée

Une humidité trop importante, une eau trop agressive ou un mauvais entretien peut progressivement provoquer l’oxydation de la cuve de votre chauffe-eau. Un chauffe-eau qui est appelé à fonctionner durant 10 ans face à ses différentes menaces peut très vite à la longue se mettre à fuir.

5)     La bride de fixation n’est plus étanche

Fixée sous le capot du chauffe-eau afin de veiller au maintien de sa résistance. Lorsque votre dispositif fuit, il se peut également que le problème vienne de la bride. Nous vous recommandons donc de vérifier son système d’étanchéité.

Comment arrêter la fuite de son chauffe-eau électrique ?

Pour limiter ou normaliser l’écoulement de l’eau, nous vous proposons des solutions adaptées à chacune des causes probables que nous venons d’énumérer.

a)      Détartrez les soupapes ou changez les valves

Lorsque les soupapes portent atteinte au fonctionnement de sécurité, il vous faudra en premier procéder à un détartrage, car il se peut qu’un corps étranger soit à l’origine du dysfonctionnement empêchant ainsi son étanchéité. Si les fuites ne s’arrêtent pas, nous vous recommandons de procéder au remplacement des valves. Elles ne coutent que 15 € et vous pourrez les changer en retirant le tube de décharge.

b)     Réduire la pression du thermostat

Si le problème de l’écoulement d’eau de votre chauffe-eau électrique est dû à un trop-plein de pression à l’intérieur de la cuve, la première chose à faire est de baisser la température du thermostat. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, mettez tout d’abord off l’alimentation électrique du cumulus. Démontez ensuite le capot en vous servant d’un tournevis cruciforme, ce qui vous donnera accès au thermostat. Vous n’aurez qu’à tourner le bouton de réglage afin de revenir à une bonne température de chauffe. Dès que vous avez terminé, veillez à remettre le courant.

c)      Acquérir un réducteur de pression

Lorsque la pression à l’intérieur de l’installation hydraulique excède, la limite recommandée qui est de 3 bars hors temps chauffe, il est évident que la plomberie ne puisse pas éviter des fuites. Si votre chauffe-eau est doté d’un réducteur de pression, veillez à le remettre en service, car son rôle est de contenir et normaliser la pression d’eau. Si par contre vous n’en avez pas, nous vous recommandons d’en acquérir un.

d)     Remplacer la cuve de votre chauffe-eau

Dans le cas où la cuve du dispositif est victime d’une usure prématurée causée par la rouille qui est parvenue à la percer, la seule solution est de remplacer votre cuve par une nouvelle.

e)     Resserrer la bride de fixation

Pour que votre bride de fixation retrouve son étanchéité, la première solution est de revisser le joint. Si cela ne permet pas d’endiguer la fuite, il vous faudra procéder au remplacement de la bride.

Que faire votre chauffe-eau goutte toujours ?

Dans l’éventualité où vos efforts de bricoleurs ne portent pas leur fruit, cela signifie que le problème est légèrement plus complexe. Nous vous recommandons alors à ce niveau de faire appel à un professionnel en plomberie.